Concours Gagnez 2500$
Rechercher
sur le site
Trouver un
détaillant
    Il y a 40 ans, Mercier devenait l'original  du plancher de bois préverni.
    28 septembre 2020

    Il y a 40 ans, Mercier devenait l'original du plancher de bois préverni.

     Il y a 40 ans, Mercier devenait l'original du plancher de bois préverni. 

    Les choses ont beaucoup évolué dans l'industrie nord-américaine du plancher de bois. Ce qui apparaît aujourd'hui comme un standard tenait pratiquement de l'impossible il y a 40 ans. Il aura fallu beaucoup d'audace, de conviction et de persévérance à Marcel Mercier pour transposer une idée ingénieuse en innovation marquante qui a fait de Planchers Mercier l'original du plancher de bois préverni.

    Revenons en arrière

    Bien avant les années soixante-dix dans notre coin du globe, opter pour un plancher de chêne ou d'érable était un choix logique et sensé. À l'époque, il exigeait l'application de plusieurs couches de vernis sur place, une fois installé. Après 15 ou 20 ans, selon l'intensité de l'activité dans la maison, le plancher de bois devait inévitablement recevoir une cure de rajeunissement pour retrouver son lustre des premiers jours. Cette corvée lourde en contraintes et tracas forçait les familles à quitter les lieux pour plusieurs jours tellement la poussière de sablage et les fortes émanations étaient inconfortables, voire toxiques.

    Et c'est justement ici que l'histoire Mercier débute.

     

     

    La fabuleuse histoire d’une mère dévouée, d’un père artisan et d’une machine à laver.

    Comme la plupart des foyers, vint le besoin pour la famille Mercier de revernir leurs planchers. Comment réduire l’impact et les inconvénients de l’opération? Madame Mercier lança l’idée d’appliquer au plancher de bois, le principe de prévernissage en usine utilisé jusqu’alors pour les armoires de cuisine. Ce qui éliminait du coup pratiquement tous les désagréments du vernissage du plancher sur place.

    Sur cette impulsion, Marcel Mercier, à l'époque fabricant d'armoires de cuisine et de mobilier de bois, modifia une veille machine à laver de manière à presser les lames de bois entre les rouleaux du tordeur pour leur appliquer le vernis avant l'installation. Marcel Mercier venait de révolutionner l'industrie du plancher de bois! Le principe est facile et simple en apparence. Mais de là à en faire un véritable produit durable et performant, ce n'était pas gagné.

     

    De prototypes en prototypes, de tests en tests sur les finis, l'idée astucieuse est ainsi devenue une innovation marquante pour l'industrie. À un point tel que de nombreux fabricants faisaient appel à l'expertise de Planchers Mercier pour prévernir les planchers de bois qu'ils fabriquaient. Dans les années qui ont suivi, plusieurs ont emboîté le pas dans la fabrication de planchers prévernis. Mais l'original du plancher de bois préverni, il n'y en aura toujours qu'un seul : Mercier.

    Photo : Atelier de la rue du manoir à Montmagny où Marcel Mercier réalisa ses premiers tests et prototypes en 1980.

    « Je me rappelle, j'étais jeune adulte à l'époque. Mon père était totalement investi dans son projet de trouver une solution ingénieuse à un besoin pratique. Quand je réalise que cette innovation continue de faciliter la vie des gens et qu'elle apporte encore autant d'opportunités dans le domaine de la construction, je ne pourrais être plus fière. »

    - Marielle Mercier, présidente

    Le défi de l’authenticité

    Depuis les tout débuts de l’aventure, préserver la chaleur, la texture et l’authenticité du bois était capital et incontournable pour Marcel Mercier. Au défi de la résistance et de la durabilité s’ajoutait ainsi le défi de l’authenticité pour cet amoureux du bois. C’est d’ailleurs cette volonté acharnée à préserver la vraie nature du bois qui nourrit toujours, 40 ans plus tard, cette maîtrise reconnue de la science du fini de surface et du design.

     

     

    Perpétuel pionnier

    L'ingéniosité et l'amour du bois sont des traits de caractère forts de la marque issus directement du paternel. Si forts qu'ils se sont transposés en véritable culture d'innovation faisant de Mercier un perpétuel pionnier dans l'industrie depuis 40 ans. Être l'original, est accessible à plus d'un. Mais demeurer au sommet de son art dans une industrie en constante évolution autant dans les aspects techniques que du design, exige un héritage de passion, un savoir-faire unique et toute une équipe qui travaille vers un même objectif.

     




    Ci-dessus : Premières planches produites avec le fini Ceramilust en 1999.

     

    C'est cette culture d'innovation qui a positionné Mercier comme étant le précurseur de nombreuses innovations comme l'ajout, au début des années 2000, d'oxyde d'aluminium non toxique aux finis pour augmenter la résistance et la durabilité des produits. Plus récemment, le développement de la collection Naked, qui valorise l'aspect brut du bois en scellant sa vraie couleur avant l'application du fini, est un procédé qui préserve la teinte naturelle sans risque de détérioration dans le temps. Le résultat est saisissant : une couleur et une texture du bois à nu combinées à la durabilité renommée des planchers signés Mercier. Une innovation technique signée Mercier qui révèle cette passion toujours intacte pour l'authenticité du bois et ce savoir-faire qui se perpétue.

    Photo : Chêne blanc Naked

    Photo

     

     

    Quarante ans et la fierté au cœur

    La présidente Marielle Mercier éprouve une grande fierté face à tout le chemin parcouru par l'entreprise.

    « Je tiens sincèrement à rendre hommage à tous ceux et celles qui, peu importe leur rôle au fil de ces quarante années, ont porté Mercier au rang de perpétuel pionnier. Cette culture d'innovation que nous a léguée nos parents laisse présager un bel avenir pour la marque Mercier. Un avenir tout en innovation, j'en suis convaincue. »

    Photo : Marielle Mercier, présidente.